,

Il Met Fin À Sa Vie À 13 Ans En Se Pendant Dans Sa Chambre. Face Au Mot Qu’il A Laissé Sur Le Lit Son Père S’effondre !

Daniel Fitzpatrick est un homme habitant Brooklyn, mais aussi le père d’un garçon portant le même prénom et dont la scolarité se déroulait à l’école Holy Angels Catholic Academy.

Le fils de Daniel s’est donné la mort par pendaison la semaine passée.

Mais avant, plus précisément en juillet dernier, le jeune garçon avait lancé une alerte en rédigeant une lettre de suicide dont ses professeurs se sont bien gardés de s’occuper.

Ci dessus, la copie originale de cette lettre, ainsi qu’une traduction:

« Au début, tout était parfait. J’avais beaucoup d’amis, de très bonnes notes et une très belle vie. Puis, on a dû déménager puis revenir et là, tout a changé.
Mes vieux amis avaient changé et ils ne m’adressaient plus la parole et ils ne m’aimaient même plus.

Ils n’étaient jamais gentils avec moi et j’ai fini par me battre et à me casser un petit doigt.
Ils ont continué et je les ai laissé faire. Même les professeurs n’ont rien fait.
J’ai donc décidé de n’en parler à aucun professeur, sauf à une de mes enseignantes. Elle était la plus gentille et bien qu’au début, elle a voulu m’écouter, elle a fini par me laisser tomber.
Je voulais sortir de ce cauchemar et j’ai prié la direction pour qu’on me sorte de cet enfer. Puis j’ai tout raté et on a fini par m’expulser. »

Après le décès de son fils, la mère du jeune garçon a réagit face à ce drame:« Mon fils n’avait pas à mourir pour être entendu. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond avec les adultes en position d’autorité quand les enfants ne peuvent même pas compter sur eux. »

Quant à son père, Daniel Fitzpatrick, il n’a en effet pas mâché ses mots au sujet de tout ceci :« Vos petits monstres m’ont enlevé mon fils et ils l’ont aussi enlevé à ma femme et ses sœurs. Je ne sais pas quoi dire d’autre à part que je m’ennuie de mon fils. Tout ce que je veux entendre, c’est mon fils qui me dit « bon matin, papa » juste une autre fois pour que je lui dise « bon matin, je t’aime ». J’espère que le souvenir de ce que vous avez fait à mon fils restera à jamais gravé dans votre mémoire pour le reste de votre vie et que vous souffrirez autant que mon fils a souffert à cause de votre mauvaise foi. »

Source / Crédit photo : Go Fund Me